Faut-il acheter un cahier de vacances ?

L’année scolaire se termine et c’est peut-être une question que vous vous posez. Les rayons fleurissent dans les magasins avec une offre pléthorique. Utile ? Ou pas ?

Il s’agit ici de vous inviter à prendre de la hauteur et faire un tour d’horizon afin de faire des choix en conscience et non de vous asséner des recommandations à suivre ! S’il y avait une recette magique, cela se saurait !

Quelques questions à se poser pour commencer :

Pour quelles raisons souhaitez-vous que votre enfant ou votre ado ait un cahier de vacances ? En avez-vous discuté avec lui/elle ou avez-vous décidé de le lui imposer ? Pour quelles raisons estimez-vous qu’il en a besoin ?

  • Pour revoir une matière en particulier ?
  • Il a des difficultés et vous souhaitez qu’il continue à s’entrainer ?
  • Il est demandeur ?
  • Cela l’occupera ?
  • Vous avez peur qu’il oublie tout ?
  • Son enseignant vous l’a conseillé ?
  • Vous souhaitez qu’il prenne de l’avance pour l’année prochaine ?
  • Il y a souvent des jeux et cela va lui permettre de réviser en s’amusant ?
  • Il sera moins sur les écrans ?

Vous l’aurez compris, autant de réponses peut-être que de familles…

Peut-être également réfléchir au cadre dans lequel il va utiliser ce cahier de vacances. Tout seul ? Avec vous ? Combien de temps par jour ? semaine ? Et s’il rechigne, comment allez-vous réagir ? Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Quel type de cahier de vacances allez-vous choisir ? Qu’est-ce qui lui conviendrait le mieux ? Lequel favoriserait sa motivation ? Il en existe des modèles très différents, du plus classique au plus original : escape game, énigmes à résoudre, jeux divers…

Alors cahier de vacances ou pas ?

Le cahier de vacances est un support comme un autre et tout dépend de ce qu’on va faire de ce support, comment on va l’utiliser.

S’il est au service du plaisir et de la confiance pour apprendre, pour réviser ensemble, pour s’entrainer, faire des erreurs et apprendre de ses erreurs dans la joie et la bonne humeur, foncez !

S’il devient un objet de crispation qui contribue à renforcer le dégoût de l’école, qui contribue à renforcer vos inquiétudes, qui crée des conflits…Mieux vaut peut-être le laisser de côté et faire autrement !

Et si finalement, ce n’était pas cela le plus important ?

De quoi avez-vous vraiment envie pour vos enfants ou vos ados ? Pour vous-même ? Qu’avez-vous envie qu’ils découvrent ? qu’ils expérimentent ? Qu’ils apprennent ? Qu’avez-vous envie de vous dire à la fin des vacances ? Qu’est-ce qui vous ferait dire en septembre : « Ah, c’étaient de belles vacances », car nous …                              à vous de compléter.

Les vacances sont un temps avant tout de REPOS ! Ne pas l’oublier afin de lui permettre pendant au moins plusieurs semaines de faire une vraie pause qui rechargera ses batteries. Être dans des conditions satisfaisantes pour apprendre, c’est penser à prendre soin de son corps et de ses émotions.

Quoi qu’il en soit, favoriser les jeux, la créativité, des activités en famille que vous n’avez peut-être pas l’habitude de faire ou prendre le temps de les faire ENSEMBLE.

Cuisiner, bricoler, construire des châteaux de sables, envoyer des cartes postales (un brin désuet ? peut-être… mais personnellement, je trouve que c’est toujours agréable d’en recevoir, pas vous ?) mais aussi jeux de société, jeux en plein air… sont autant de situations d’apprentissages… Mathématiques, français, géographie…appliqués aux situations du quotidien. Il peut organiser une journée de visites pour la famille, une journée d’activités, préparer l’itinéraire, les horaires…

Il y a mille et une façons d’apprendre et outre les connaissances et compétences académiques, les vacances sont aussi un moment pour développer les compétences psycho-sociales de vos enfants et ados.

Qu’est-ce que les compétences psycho-sociales ? Ce sont 10 compétences définies par l’OMS :

  • Savoir résoudre les problèmes/Savoir prendre des décisions
  • Avoir une pensée créative/Avoir une pensée critique
  • Savoir communiquer efficacement/Être habile dans les relations interpersonnelles
  • Avoir conscience de soi/ Avoir de l’empathie pour les autres
  • Savoir réguler son stress, savoir réguler ses émotions

Le développement de ces compétences soutient le développement des apprentissages scolaires. Alors pendant l’été, les découvertes, les nouvelles expériences sont…

  • autant de situations pour valoriser les réussites, identifier les qualités utilisées dans tous les domaines qui viendront étayer la confiance en soi…
  • autant de situations pour s’entrainer à devenir autonome, à faire des choix en fonction de son âge…
  • autant de situations qui peuvent donner lieu à des discussions en famille sur les goûts et les rêves de chacun, sur ce qui est important pour nous…
  • autant de situations où l’on peut faire preuve d’imagination, de créativité…

Et s’il se fabriquait son cahier de vacances ? Qu’aurait-il envie d’y mettre ?

Et s’il vous fabriquait un cahier de vacances ? Enseigner, expliquer est un excellent moyen pour apprendre.

Bref, favorisons la communication, le plaisir, la découverte et passons un bel été tous ensemble !

Vous souhaitez avoir des clés pour accompagner la scolarité de votre enfant et de votre ado avec bienveillance et optimisme? Télécharger 7 clés pour accompagner la scolarité de son enfant et de son ado.

N’hésitez pas à me contacter pour un rdv qui vous permettra de faire un point sur la situation que vous rencontrez par rapport à la scolarité de votre enfant. 

Retour en haut